Aller au contenu principal
Soumis par admin le mer 17/07/2013 - 15:42
Français
bibliothek.jpg
Dans les années quatre-vingts, les congrès biannuels attiraient plusieurs centaines de délégués. Une certaine quantité de questions y étaient traitées (les sujets les plus récurrents concernaient les standards de collation, la formation des nouveaux libraires et nos relations avec les salles de vente).

1980 – 1990


« Dans les années quatre-vingts, les congrès biannuels attiraient plusieurs centaines de délégués. Une certaine quantité de questions y étaient traitées (les sujets les plus récurrents concernaient les standards de collation, la formation des nouveaux libraires et nos relations avec les salles de vente). Nos critiques les plus sévères prétendaient que la LILA n’était qu’un café du commerce – et il est vrai que l’aspect social des congrès est très agréable, chaque association organisatrice étant très attentive à la préparation d’un programme attrayant. Parmi les moments les plus mémorables, citons la visite en train privé à la bibliothèque de Chatsworth, des concerts privés au Fenice et aux Invalides, un barbecue à la ferme des Berkelouw près de Sydney, un banquet dans un palazzo sur le Grand Canal, et chacun des moments passés au Japon. Une mention spéciale va à l’exposition organisée à l’Assemblée Nationale à Paris en 1988, où le procès-verbal du procès de Jeanne d’Arc nous fut montré. La rumeur veut qu’il fallut l’intervention personnelle du Président François Mitterand pour cela. De tels programmes encouragent nécessairement la naissance d’amitiés entre libraires, et cela est une excellente chose. » (Anthony Rota)

geritsbagger.jpg

« Amor librorum nos unit…


Le 26e congrès et la 9e Foire Internationale furent organisés à New York en 1980, le 27e congrès et la 10e Foire Internationale à Londres, le 28e congrès et la 11e Foire Internationale à Venise en 1986, et finalement le 29e congrès et 12e Foire Internationale à Paris. Les réunions de présidents eurent lieu à Kyoto en 1981, Amsterdam en 1982, Stockholm en 1983, Munich en 1985, Vienne en 1987 et Yverdon en 1989.

La LILA élit Bob de Graaf et John Lawson – membres du comité de longue date, vice-présidents puis présidents – à la présidence d’honneur de la Ligue. A cette époque, la LILA franchit une nouvelle étape en s’apprêtant à accueillir parmi ses membres la Corée : 26 libraires coréens fondèrent l’Association de la Librairie Ancienne de Corée (ABAK) en 1989 et prit contact avec le comité de la LILA.

geritsrota.jpg

… et rien d’autre ! »


Les présidents John Lawson de Grande-Bretagne (1981 – 1985), Hans Bagger du Danemark (1985 – 1988) et Anthony Rota (1988 – 1991) oeuvrèrent sans relâche pour la propagation des idées et idéaux de la Ligue à travers le monde. Les collectionneurs et bibliophiles apprirent à reconnaître le logo de la Ligue dans les différents pays, et le code de déontologie fut admis comme étant une garantie d’expertise, d’éthique et de professionnalisme du métier.

« Les gens doivent savoir qu’ils peuvent se rendre chez n’importe quel libraire affilié à la Ligue à travers le monde  et s’attendre à y retrouver les mêmes exigences d’expertise. »

Ou, comme poursuit Anthony Rota : « Amor librorum nos unit, et rien d’autre ! »

1981-1990
History